Charte de l'ASPOM Echecs

 

L'ASPOM ECHECS ET VOUS

Par Jean MANDOUZE, Président d’'Honneur de l’'ASPOM-ECHECS

« Si on écrivait une Charte du club » m'’a proposé le Président CHATENET alors qu'’on discutait, en réunion du Bureau, de la meilleure façon d’'accueillir les nouveaux adhérents qui franchissent notre porte sans oublier de rappeler à nos anciens les traditions de base de notre cercle (c'’est toujours utile n’'est-ce pas ?...) 
L'’idée est bonne, la réalisation difficile. Comment énoncer quelques principes simples sans tomber dans les pièges du « code de conduite » intempestif ou du « cours de morale » aussi prétentieux que désobligeant ? 
Comme doyen-fondateur, je vais quand même tenter de résumer ce qu’'ont voulu les créateurs du club en 1976 et qui doit perdurer à l'’avenir, après une vingtaine d'’années, somme toute satisfaisantes.

 L'’ASPOM-ECHECS : SA PHILOSOPHIE, SON BUT,



Etre avant tout un club de camarades où un même amour du « noble jeu » doit pouvoir servir de tremplin à d'’autres liens bien plus riches, à savoir: la convivialité, l’entraide, la communion d’'esprit. Cet objectif très ambitieux peut être approché par l’adoption de quelques règles simples de vie collective: chercher à connaître chacun, serrer les mains en arrivant comme en partant, se montrer attentif à ce que l'’on sait de la vie privée des autres, savoir trouver quelques mots courtois ou amicaux, etc... Bref, PRIVILEGIER L'’HOMME AVANT LE JOUEUR

 L'’ASPOM-ECHECS AU QUOTIDIEN



Chacun doit apporter sa pierre à l’'édifice: ce sera une suggestion que l'’on peut (et on doit) faire si l’'on a une idée ou un projet. Plus simplement un coup de main pour ranger les tables, placer les jeux, nettoyer la salle ou accueillir un étranger. Ce pourra être un livre que l'’on apporte, une partie exceptionnelle que l'’on communique, une cafetière pleine qu'’on prépare, un pot que l’'on offre à la ronde au gré de son humeur. Bref, être actif et proscrire une passivité imbécile.

 L'’ASPOM-ECHECS ET LA COMPETITION



Chacun à son niveau doit contribuer à la réussite sportive. Cela passe par l’'adoption de l’'esprit d’'équipe, c'’est-à-dire d'’un minimum d'’abnégation. Accepter les décisions des Capitaines qui ont le droit et le devoir de choisir leurs protagonistes selon l'’opportunité la plus favorable, taire ses arrière-pensées chagrines, quitte à s'’en ouvrir loyalement et discrètement après coup. 
Sur le plan individuel, il appartient aux plus forts de consacrer une partie de leur temps aux débutants et néophytes et leur prodiguer avec tact les conseils et explications qu'’ils n’'osent pas demander bien souvent. La formation des jeunes en particulier devra être le fait de tous et non de 2 ou 3 pédagogues dévoués. En règle générale, le « clanisme » par affinités ou niveau de jeu doit être limité au strict normal.

 L'’ASPOM-ECHECS ET L'’ARGENT



Dans ses heures de gloire, ce club a compté en son sein de grands joueurs, valant ou dépassant les 2300 ELO. TOUS ONT TOUJOURS PAYE LEUR LICENCE. Le monnayage des talents a toujours conduit au désastre et il ne doit pas être dérogé à cette règle. En revanche, l'’ASPOM ECHECS guettera toutes les occasions d'’intéresser ceux qui acceptent de consacrer leur valeur à des manifestations propices au progrès général (cours, simultanées, exhibitions, etc.). 
Pour les frais de déplacement, le club ne peut prendre en charge que les frais de route. Cependant, un joueur impécunieux peut à titre ponctuel s'’adresser directement au trésorier exceptionnellement pour sa restauration ou ses frais d'’inscription.

 L'’ASPOM-ECHECS, CLUB DEPENDANT DU CE DES CHEMINOTS



Il importe que chaque joueur ait présent à l’'esprit qu'’il dispose d'’une belle salle (que beaucoup envient) prêtée gratuitement par la SNCF après de longues négociations. Nous ne la garderons qu’'en restant dignes de la confiance placée en nous pour ce qui est de l’'ordonnance de lieux, sa propreté, sa fermeture. 
Sur un plan plus général, il appartient à chacun de faire en sorte que tous nos camarades cheminots soient toujours à l'’aise dans leur mouvance tant auprès de leur administration que de leur Comité d’Etablissement dont nous sommes les obligés.

 EN GUISE DE CONCLUSION



ASPOM est un sigle qui a eu plusieurs significations. 

Avant 1937, date de la nationalisation de la SNCF (eh oui, déjà...), cela signifiait Association Sportive du Paris Orléans Midi. C'’est devenu Association Sportive de Préparation Olympique du Midi (vaste programme !) 

Pour ma part, relativement aux Echecs, je souhaite que ASPOM soit: 

A pour Amitié, S pour Solidarité, P pour participation, O pour Ouverture, M pour Maison

 



Amicalement,

Jean MANDOUZE